Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Informations sur les restrictions de voyage, l'obligation de test et de quarantaine en Allemagne 

Grafik zur Quarantänepflicht bei Einreise

Grafik zur Quarantänepflicht bei Einreise, © Auswärtiges Amt/colourbox

02.05.2022 - Article

En raison de la pandémie de Covid-19, il existe des restrictions de voyage à l'entrée de nombreux pays. En venant depuis des zones à risque, il existe une obligation d'enregistrement en ligne, un test de dépistage du coronavirus et une obligation de quarantaine.

Restrictions d'entrée générales


Les restrictions d'entrée dans l'UE sont toujours en vigueur. Pour l'Allemagne, elles sont définies par le ministère fédéral de l'Intérieur, de la Construction et du Territoire (BMI). Avant votre voyage, veuillez consulter le site internet du BMI pour connaître toutes les réglementations applicables au pays à partir duquel vous entrez en Allemagne. En principe, l'entrée est possible à partir des :  

  •     États membres de l'UE
  •     États associés à Schengen : Islande, Norvège, Suisse et Liechtenstein
  •     Autres États dont l'entrée est autorisée sur la base de l'évaluation épidémiologique de la situation par l'UE.

L'entrée en provenance d'autres États n'est possible que pour les personnes entièrement vaccinées, quel que soit le motif (y compris les visites ou le tourisme). La vaccination doit avoir été effectuée avec un vaccin figurant sur le site Internet de l'Institut Paul Ehrlich et au moins 14 jours doivent s'être écoulés depuis la dernière vaccination. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sur le site web du ministère fédéral de l'intérieur.

Pour les personnes non vaccinées originaires d'autres pays, l'entrée n'est encore possible que dans des cas exceptionnels. La condition préalable est qu'il y ait une nécessité impérieuse.

Interdiction de voyager dans les pays où la mutation du virus est présente

Pour les pays où la mutation du virus est répandue (zones dites à variant du virus), il existe une interdiction de transport. Les compagnies de transport, par exemple les compagnies aériennes ou ferroviaires, ne sont pas autorisées à transporter des personnes de ces pays vers l'Allemagne. Le transport n'est possible que dans des cas exceptionnels strictement limités, notamment 

  • pour les ressortissants allemands et les personnes ayant un droit de séjour existant en Allemagne, ainsi que leurs conjoints, leurs partenaires cohabitants et leurs enfants mineurs.
  • pour les personnes qui effectuent uniquement une correspondance en Allemagne, et
  • dans quelques autres cas particuliers.

Dans ces cas exceptionnels, un enregistrement en ligne ainsi qu'un test COVID-19/autre preuve sont requis avant l'entrée et l'obligation de quarantaine pour les personnes entrant en Allemagne, doivent être respectés.

Des exceptions s'appliquent aux transferts dans la zone de transit international d'un aéroport lors d'un voyage à destination ou en provenance de l'extérieur de l'espace Schengen.  

Les voyageurs peuvent trouver plus d'informations sur l'interdiction de transport sur le site web du ministère fédéral de l'intérieur et sur le site web du ministère fédéral de la santé. La liste des zones touchées par un variant du virus est publiée sur le site web de l'Institut Robert Koch.

Enregistrement en ligne 

Les voyageurs doivent s’enregistrer en ligne sur : www.einreiseanmeldung.de avant leur entrée sur le territoire allemand, s’ils ont séjourné dans une zone à risque, haut risque ou de circulation d’un variant du virus au cours des dix jours précédant leur voyage.

Cette obligation s'applique toujours à ceux qui entrent dans le pays et qui ont précédemment séjourné dans des zones de circulation de variants. Il existe certaines exceptions pour les séjours antérieurs dans d'autres zones à risque et dans des zones à forte incidence. Sont exclues en particulier les personnes qui:

  • n'ont fait que traverser une zone à haut risque ou une zone à variant du Virus  et n'y ont pas fait escale,
  • ne font que passer en Allemagne et quittent le pays par la voie la plus rapide, ou bien
  • dans le cadre du trafic frontalier : les personnes qui se trouvent depuis moins de 24 heures dans une zone à haut risque ou une zone à variant du vrius ou qui n'entrent en Allemagne que pour 24 heures au maximum

Lors de l'entrée en Allemagne après un séjour dans une zone à haut risque (mais pas dans une zone touchée par un variant du virus), il existe également une exception pour les séjours de moins de 72 heures pour rendre visite à des parents proches (parents, enfants), des conjoints et des partenaires non cohabitants, ainsi que pour exercer une garde partagée.

Si, dans des cas exceptionnels, il n'est pas possible de soumettre une inscription en ligne, les voyageurs doivent remplir un certificat de remplacement  (voir Ersatzmitteilung ci-dessous)

Obligation de test ou preuves de vaccination ou de rétablissement pour entrer en Allemagne 

À partir du 03.03.2022, les personnes âgées de douze ans et plus seront soumises à l'obligation générale d'être munies d'un certificat COVID à leur entrée en Allemagne. Les personnes âgées de plus de douze ans doivent disposer d'une preuve de test ou d'une preuve de guérison ou de vaccination lors de leur entrée en Allemagne. En principe, les tests COVID (tests antigènes ou tests PCR) ne doivent pas dater de plus de 48h au moment (prévu) de l'entrée sur le territoire. En cas d'entrée par un transporteur (p. ex. une compagnie aérienne), les tests PCR peuvent, par dérogation, dater au maximum de 48h au moment (prévu) du début du transport (p. ex. heure de départ) ; les tests antigènes peuvent également dater au maximum de 48h au moment (prévu) de l'entrée en cas de voyage avec un transporteur.

Pour l'entrée en provenance de zones à variants du virus, un test PCR est impérativement nécessaire. Un test antigène ou une preuve de guérison ou de vaccination ne suffisent pas dans ce cas.

L'obligation de présenter un justificatif COVID s'applique également aux voyageurs qui ne font que transiter par un aéroport en Allemagne. Cela vaut aussi bien pour le transit non-Schengen en provenance ou à destination de pays tiers hors de l'UE que pour le transit en provenance ou à destination d'États Schengen.

Pour les travailleurs transfrontaliers et frontaliers dont le séjour est inférieur à 24 heures, l'obligation de test ou de preuve ne s'applique que dans les zones à haut risque et zones touchées par la variante du virus ou lors d'une entrée par voie aérienne. Les personnes non vaccinées ou guéries dans ce trafic frontalier doivent seulement présenter un test négatif deux fois par semaine.

Le certificat de test, de guérison ou de vaccination doivent être présentés aux transporteurs pour vérification avant le voyage. Ce n'est que dans le cadre du transport ferroviaire international ou du transport maritime international à courte distance que la présentation peut avoir lieu pendant le transport. Le justificatif doit également être présenté sur demande aux autorités frontalières allemandes lors de l'entrée sur le territoire.

Exigences en matière de preuves

Pour les entrées en provenance de zones de variants viraux, il est obligatoire de présenter une preuve de test PCR ; un test rapide d'antigène ou une preuve de guérison ou de vaccination ne sont pas suffisants dans ce cas. En cas de recours à un transporteur pour l'entrée, le test PCR ne doit pas dater de plus de 48 heures au début (prévu) du transport. Les autorités allemandes peuvent en outre ordonner des tests PCR supplémentaires après l'entrée en République fédérale d'Allemagne, notamment au lieu d'arrivée (par ex. à l'aéroport). Vous trouverez d'autres indications sur le site web du ministère fédéral de la santé.

  • Pour les personnes vaccinées :

Preuve des vaccinations préventives Covid-19 en allemand, anglais, français, italien ou espagnol, sous forme numérique ou papier (par exemple certificat numérique COVID de l'UE ou passeport de vaccination jaune de l'OMS). En revanche, les preuves papier photographiées ne suffisent pas.

La vaccination doit avoir été effectuée avec l'un des vaccins mentionnés sur le site web de l'Institut Paul-Ehrlich et le nombre de doses indiqué doit avoir été administré. En particulier, à partir du 15 janvier, même en cas de vaccination avec le vaccin de Johnson & Johnson (Jannssen-Cilag), une deuxième vaccination avec l'un des vaccins mentionnés est nécessaire. La dernière dose de vaccin nécessaire doit remonter à au moins 14 jours.

La preuve doit contenir les données suivantes :

- les données personnelles de la personne vaccinée (au moins le nom, le prénom et la date de naissance ou le numéro de passeport/carte d'identité/carte d'identité)

- la date de la vaccination préventive, le nombre de vaccinations préventives,

- Désignation du vaccin,

- le nom de la maladie contre laquelle la vaccination a été effectuée, ainsi que

- les caractéristiques permettant d'identifier la personne ou l'institution responsable de la réalisation de la vaccination préventive ou de la délivrance du certificat, par exemple un symbole officiel ou le nom de l'émetteur.

- Si nécessaire, des informations sur les rappels nécessaires pour maintenir une couverture vaccinale complète, et les dates correspondantes. Les rappels nécessaires sont publiés sur le site web de l'Institut Paul Ehrlich.

  • Pour les personnes guéries :

Résultat de test PCR positif remontant à 28 jours au moins et à 90 jours au plus. Vous trouverez d'autres directives sur le site web du RKI.

Règlement de quarantaine

En Allemagne, il existe une obligation d'isolement conformément à l'ordonnance d'entrée du ministère fédéral de la santé du 03 mars 2022.

Selon la nouvelle ordonnance d'entrée, il est obligatoire pour l'entrée en Allemagne après un séjour dans une zone à haut risque ou une zone à variant du virus au cours des 10 derniers jours de

  • se rendre immédiatement à son lieu de destination une fois, et
  • s'y isoler (quarantaine): Pendant 10 jours après un séjour dans une zone à haut risque et pendant 14 jours après un séjour dans une zone touchée par le variant,  
  • Pendant cette quarantaine, il n'est pas autorisé à sortir de sa maison ni à recevoir des visiteurs.

Exception à l'obligation de quarantaine

L'obligation d'isolement ne s'applique pas aux personnes qui

  • n'ont pas encore atteint l'âge de six ans révolus
  • n'ont fait que transiter par une zone à haut risque (autre qu'une zone de variants viraux) et n'y ont pas effectué de séjour intermédiaire,
  • ne font que transiter par l'Allemagne et quittent le pays par la voie la plus rapide,
  • ont séjourné moins de 24 heures dans une zone à haut risque ou une zone de variants viraux dans le cadre du trafic frontalier ou sont entrés en République fédérale d'Allemagne pour une durée maximale de 24 heures,
  • sont des frontaliers ou des travailleurs frontaliers qui entrent dans le pays en provenance d'une zone à haut risque
  • sont des navetteurs frontaliers ou des travailleurs frontaliers et arrivent de zones à virus variant - à condition que l'activité soit nécessaire et indispensable de toute urgence pour le maintien des processus de l'entreprise.
  • rendre visite à des proches parents (parents, enfants, conjoints et partenaires ne faisant pas partie du même ménage, ainsi que pour l'exercice d'un droit de garde partagé) en provenance ou à destination d'une zone à haut risque (mais pas d'une zone à variant viral) pour une durée inférieure à 72 heures.

En cas de séjour antérieur dans une zone à haut risque (mais pas à variante du virus) :

La quarantaine prend fin si un résultat de test négatif, une preuve de vaccination ou une preuve de guérison est présentée via le portail d'entrée (www.einreiseanmeldung.de). Toutefois, dans le cas d'un test, celui-ci ne peut avoir lieu avant 5 jours après l'entrée.

Pour les enfants de moins de 6 ans, la quarantaine prend fin 5 jours après l'entrée (au lieu de 10 jours) même sans preuve.

En cas de séjour antérieur dans une zone de variant du virus :

Un raccourcissement de la quarantaine n'est généralement pas possible. Si le pays en question est classé comme zone à haut risque pendant la quarantaine et qu'il n'est donc plus une zone de variant du virus, la réglementation des zones à haut risque et les options d'exemption susmentionnées seront appliquables.

Les voyageurs peuvent trouver de plus amples informations sur le site web du ministère fédéral de la santé.

Autres contenus

Retour en haut de page